French power bis repetita jazz band

Publié le par Agach occitan

Il est anormal que la France une et indivisible avec le principe d' "égalité entre citoyens" puisse laisser faire pour les uns et rien pour nous ?


Lors des « Questions orales sans débat » de la séance du mardi 1er février 2011 à la Assemblée nationale cf. http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2010-2011/20110108.asp#P285_61174 nous avons eu droit à un rappel en règle du principe républicain français qui s’oppose à toute perspective de survie pour la langue occitane comme pour les autres langues territoriales de France. Le Conseil constitutionnel s’exprimait déjà en 1999 en ces termes à propos de son refus de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires « Ces principes fondamentaux s’opposent à ce que soient reconnus des droits collectifs à quelque groupe que ce soit, défini par une communauté d’origine, de culture, de
langue ou de croyance ».

Heureusement qu’il y a la Generalitat de Catalogne pour donner la possibilité de vivre sa langue aujourd’hui. Il n’y a qu’en France où parler occitan ça fait plouc.

Dans ce cas, au nom de l'égalité entre citoyens, faut-il demander solennellement que le Droit spécifique Alsacien-Mosellan (avec ses conséquences sur les habitants de ces régions en matière de Sécurité sociale, de religion…) ainsi que toutes les spécificités comme en région Corse soient abrogées ? 

Commenter cet article