Mayotte, français comme le Comté de Nice ?

Publié le par Agach occitan

La question de Contea es sempre l'espina en França. Mercés a Dòna Marie-Luce Plenchard per la siu onestetat (e lo siu coratge de l'assumir publicament).
 
Cito wikipedia : Mayotte devient colonie française après son achat au vieux sultan le 25 avril 1841
Contea de Nissa es francesa despí 1860, Mentan e Ròcabruna despí 1861, Tenda, Briga, Pena (Piène Haute, cne. de Breil) despí 1947...
 
Mayotte a vu passé la ministre de l’outre-mer, Marie-Luce Plenchard (las referéncias politicas son aquí).
Qu’es aquel ministèri ?
C’est l’ex ministre français de la marine et des colonies, mais dans une version plus … républicaine, ce qui ne veut pas dire avec l’esprit colonialiste que supporte fort bien l’esprit de gauche français.


Al moment del desplaçament…
Sur le site Internet du ministère concerné, on peut noter que la visite de la ministre était importante pour confirmer l’annexion, et la présence française, gouvernement, sur un territoire volé malgré toutes les Chartes internationales, donc dans le non respect total de l’ONU, semble mériter de grand texte AFP, pour accréditer l’importance de l’annexion. Aucun média français ne parle des réactions du pouvoir installé dans Les Comores, à l’indépendance, et auquel le pouvoir républicain français a volé le territoire.
Dans ce cadre assez compliqué d’annexion qui ne respecte pas le Droit international, elle a donc déclaré : «Mayotte est autant la France que Nice ou la Savoie» (declaracion entenduda reprodusida dins lo jornal de 18h00 dimenge sobre Radio France). Nissa, anexion francesa en 1860. Savòia, anexion francesa en 1860.


Il faut en connaître les circonstances ; elles sont aussi frauduleuses que pour l’annexion de Mayotte.
Le référendum a forcé les populations, troupes et armes à l’entrée des bureaux de votes, à voter pour l’annexion.
1830 Argèria èra francesa, zo serà pus en 1962.
Es-ce que la communauté internationale africaine fera condamner le gouvernement français et toutes les autorités françaises, républicaines ou pas, sur ce sujet de non respect du droit international ? Ou faut-il une intervention armée de puissances neutres à ce sujet, et sur l’Île de Mayotte ?
En 1945, les autorités militaires américaines ont refusé à ce que les autorités françaises fassent un référendum en Sarre, car «sinon le Sarrland, majoritairement germanique, autant que l’Alsace et la Lorraine en 1918, deviendrait français»; ils avaient en mémoire le référendum truqué et français des territoires de Savoie et de Nice, 1860.

Commenter cet article