Polémique des drapeaux et visibilité de l'Occitanie

Publié le par Agach occitan

Post impérialisme : une énième crispation bleue blanche rouge ?

 

"Après la Bastille, la polémique des drapeaux" :  http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/07/apres-la-bastille-la-polemique-des-drapeaux_1696965_1471069.html#xtor=AL-32280515 

Aussi http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1561 vers 1h36'20" du compteur

 

Frédéric Taddeï évoque cette polémique avec les drapeaux étrangers à la Bastille, en en faisant la liste à peu près exhaustive : 

 

Frédéric Taddeï : "(à la Bastille)... il y avait que des drapeaux étrangers, le drapeau de l'Algérie, le drapeau de la Tunisie, le drapeau du Maroc, la drapeau Italien, de la Syrie, de la Turquie (...) des drapeaux Egyptiens, Italiens, des drapeaux Grecs, Espagnols, Portugais, Chilien, Ivoirien, Sénégalais, Maliens, Bretons, Occitans, sans oublier le drapeau rouge du Front-de-gauche..."

 

Edwy Plenel : "... je craignais que vous oubliez les drapeaux Bretons ! (...) c'était une marée de la jeunesse telle qu'elle est, dans sa diversité, de ce peuple tel qu'il est.

- - -

Il est bien que F. Taddeï parle du drapeau occitan comme de celui breton. Tant il est vrai qu’il faut avoir un peu de culture pour savoir et pouvoir reconnaître le drapeau de l’Occitanie par rapport à un autre drapeau. D'autres médias n'en on même pas parlé et en sont resté aux drapeaux "étrangers".

Bon on voit quand même que malgré 31 000 manifestants pour l'occitan à Toulouse -et beaucoup moins pour le breton en Bretagne- on parle toujours un peu plus des autres que des occitans.
Les occitans, font inconsciemment peur pour qu'on en parle assez, pour les esprits centralistes et ceux passés au moule central ?

 

Une remarque que je partage de la part de l'amic Jeròni à propos de l'émission de Frederic Taddeï :

D'un côté, la France même privée de l'Alsace, du pays Basque, de la Corse ou de la Bretagne s'en remettrait... Alors que sans l'Occitanie, l’État-nation France n'est plus qu'une "naine" en comparaison de la situation actuelle !

Donc, le concept d'Occitanie et dans la foulée l'évocation de l'idée d'autonomie ou d'indépendance de notre nation (comme un état d'Europe aujourd'hui, citons la Slovénie, la Pologne, l'Irlande...), effectivement, ça doit faire peur, ça n'est pas envisageable. Donc, on évite le sujet, on botte en touche, comme qui dirait on est condamné à "l'etc." : « la Corse, la Bretagne, le Pays Basque, etc... » ou encore vous remarquerez que très souvent lorsqu'on cite les langues de France on verra « la langue alsacienne, corse, catalane, etc. ».

 

D'un autre côté, la méconnaissance de l'occitan laisse croire que notre langue n'est qu'une variante du Français, ce qui évidemment discrédite toute revendication nationale objective. Est-ce que les gens parlent plus facilement du drapeau breton que du drapeau occitan parce que pour eux, en ce qui concerne le peuple breton, il s'agit d'une VRAIE composante de la diversité ethnique de la France ? Du genre, les « Occitans » ??? Soyons sérieux ! pourquoi pas les Picards ou les Vendéens tant qu'on y est !!!

Publié dans Reflexion

Commenter cet article