Vergonha a França, per un dever de memòria occitana

Publié le par agach-occitan

Vergonha a França

 

Dire qu'a Nissa i es de monde dins lo mitan cultural que crèson que lo movement "Nissa rebela" son occitanistas.

 

 

=> En 1974 Robèrt Lafont anava se presentar a las eleccions presidencialas. La rumor ditz que "i aguèt ren pron de firmas per o far", ce qu'es faus. En fach, i èra 8 firmas de mai (confirmat per M. Jougla entrevistat per ràdio Lengadòc). En fach, la candidatura siguet refusaa per "atteinte à l'intégrité du territoire".

Era la règla, e los occitans l'an respeitaa, an ren ronhat.


<<En 1974, la candidature de Robert Lafont à la présidence de la République fut rejetée par le Conseil constitutionnel>>

cf. http://www.histoire-contemporaine-languedoc-roussillon.fr/Bio%20Lafont.htm

 


=> E en 2012 ? Per lo FN, i es ges de problèma, las causas bolègon. Cu troba aquò normal lo digue...

 

Lo president de l'Assemblaa Nacionala francesa B. Accoyer a dich que calia laishar s'exprimar la democracia a prepaus d'aquò :


<<Marine Le Pen a voulu alerter, mardi 31 janvier, sur ses difficultés à récolter les 500 parrainages d'élus, condition obligatoire pour qu'elle se présente à l'élection présidentielle. Ce mardi, le Sénat examinait un projet de loi voulant faire diminuer le remboursement des frais de campagne. Dans ce cadre, un amendement demandant l'anonymat des parrainages – une revendication de Mme Le Pen – était présenté par Jean-Louis Masson (Moselle, divers droite)>>


cf. http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/31/marine-le-pen-tente-d-alerter-les-senateurs-sur-les-500-parrainages_1637054_1471069.html#ens_id=1556164

Commenter cet article